vendredi 20 octobre 2017

ET SI POUR LA DEMONTAGNEE ON ALLAIT AU RESTAURANT LE MONTAGNOLE ?

Maryse Blanchard
lemontagnole@orange .fr
www.restaurantlemontagnole.com
0479071152
0613378301
Bonjour quelques plats pour accompagner la démontagnée:
   Salade de chèvre frais des Chapieux
 Tartelette de polenta , fromage de noix de cajou , tartare de tomate
 Tarte aux fromages de Savoie et salade verte
 Quenelles de Beaufort aux trompettes des morts
 Crumble aux poires




 De nouveaux tableaux sur le thème des vaches
 A bientôt Maryse et Eric

jeudi 19 octobre 2017

STOP AUX MEGOTS DANS LA NATURE.

         STOP AUX MÉGOTS DANS LA NATURE
                                             ************************
Le saviez-vous ?
___Un mégot jeté au sol poursuit sa route dans les eaux pluviales (non traitées) et finit dans les cours d’eau puis l’océan.
___Un mégot contient de nombreuses substances toxiques (mercure, arsenic, goudron, plomb..) qui sont libérées au contact de l’eau en moins d’une heure.

___Un mégot peut polluer à lui seul 500 litres d’eau, il entre dans la chaine alimentaire et menace la vie marine.
On estime que 850.000 tonnes de mégots finissent dans la nature chaque année, soit le volume total du Mont Blanc.
___Les mégots sont également dangereux pour les animaux. Ils remplissent leur estomac, car, croyant avaler de la nourriture, ils s’étouffent ou meurent de faim
.
                                          ************************
                 Avec l’association tree6clope…Ensemble, recyclons les mégots.
Ainsi cette association, fondée par Laurent Donse à Biarritz, collecte les mégots afin de recycler l’acétate de cellulose, c'est-à-dire le plastique présent dans les filtres.
                     La boîte@clopes devrait occuper les territoires
Laurent Donse l’a fait « Dans 10 ans, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans ! » Aussi il a pris à son compte cette prise de conscience «  Jeter son mégot au bon endroit, c’est un tout petit geste. Mais réalisé par des milliers de personnes, ça fait une grande différence ! »
             Laurent Donse, colporteur du bon geste, au bon endroit
« Bars, restaurants, festivals, mairies, hôpitaux, campings, mais aussi à la  Cité Scolaire Saint-Exupéry ! » En effet «  Pas de cigarettes sur ma planète » a pris toute sa dimension aux portes du Lycée. Les mégots collectés sont ensuite acheminés vers une usine de recyclage qui transforme le papier, les cendres et le tabac, en compost non-alimentaire, alors que les filtres retournent à l’état de plastique pour fabrique du mobilier urbain.
                         Quand la Boîte@Clopes récupère les mégots...
                                                                                       ... ne finissant plus par terre.

Implanté à Aigueblanche, Arnaud Blanc-Tailleur, de l’association, insiste sur le réflexe de jeter son  mégot au bon endroit. « Cette association propose aux établissements adhérents des boites jaunes interactives et ludiques grâce à un jeu de questions éducatives incitant les fumeurs à déposer leurs cigarettes dedans ces cendriers originaux plutôt que sur le sol. »
Ainsi après le bowling de Méribel, Intersport  Plagne - Bellecôte, dans les usines de Pombliére et à La Léchère, Chez Biocoop Moutiers et Super U Aigueblanche, des sociétés de Remontées mécaniques, la Cité Scolaire Saint Exupéry s’affiche et encourage les fumeurs à disposer de leurs mégots de cigarettes sous le vocable «  Pas de cigarettes sur ma planète ! » Les élèves, après quelques séances d’observations et de sensibilisation, ont bien compris l’accomplissement de ces nouveaux gestes pour bien et mieux défendre la planète.

Pierre VILLENEUVE

Pour en savoir plus :
Renseignements auprès d'Arnaud Blanc-Tailleur
73260 - AIGUEBLANCHE
téléphone 06 61 89 44 05
ou par mail:
arnaud.blanctailleur@tree6clope.com




                     

SEMAINE PAROISSIALE HAUTE TARENTAISE du 21 AU 29 OCTOBRE 2017



STAGE DE DESSIN & PASTEL A SEEZ avec Muriel CARAYROL


SEEZ - CEREMONIE COMMEMORATIVE DU 11 NOVEMBRE 2017








mercredi 18 octobre 2017

BOURG SAINT MAURICE - LES PARENTS DECOLLENT DU CENTRE !

La soirée qu'il ne fallait pas manquer à l'école maternelle du centre : soirée halloween mardi 17 octobre !
Ce mardi 17 octobre, une soixantaine d'enfants de la maternelle de l'école du centre de Bourg Saint Maurice ont été accueillis sur un tapis flamboyant de feuilles d'automne dans leur école par des parents déguisés en sorcière pour l’occasion! 
Durant cette soirée, les petit(e)s squelettes, sorcier(e)s, vampires ont pu confectionner des fantômes, du land art, des photophores et des sacs à bonbons, afin d’être fin prêts pour Halloween ! Un stand de maquillage, tenu par des membres de l'association a eu un beau succès.
Cette soirée, mise en place par l'association les parents décollent du centre avec l'aide précieuse des enseignantes, avait pour objectifs d'ouvrir les portes de l'école aux parents, que les enfants la découvre sous une autre forme mais surtout de créer du lien entre tous les participants (parents, enfants, enseignantes). Un succès !
Nous avons clôturé ce temps festif et convivial autour d'un buffet partagé et d'une soupe que les enfants avaient cuisinés avec leurs maîtresses dans la journée.
Contact pour plus d'informations : Elsa : 06 08 10 45 67
Le bureau de l'association Johanne, Amandine, Alexandra, Estelle, Charlotte et Jessica


AVEC JEANINE CHNEIDER..C' EST COULEURS AUTOMNALES



ELIMINATION DES CENDRES - PRECAUTIONS & RECOMMANDATIONS


DECHETS DE SOINS - COLLECTE EN NOVEMBRE 2017


COURRIER DES LECTEURS..PHOTO BIEN FRANCAISE !


HORAIRES D'HIVER POUR LES DECHETTERIES 2017 - 2018


"IL ETAIT UNE FOIS DANS L" OUEST" AVEC LES FONDEURS







« IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST »
AVEC LES FONDEURS DE SKI DE FOND.
                               ******************************
Avec les fondeurs de ski de fond de Bourg St Maurice - Séez, la devise olympique est de règle «  toujours plus haut, plus loin, plus fort ! » C’est ainsi que cette joyeuse caravane, les pistoléros en moins, s’est envolée pour aller découvrir l’Ouest Américain…Un rêve devenu réalité !
Après un atterrissage à Los ANGELES et un Tour de ville cinématographique et historique de la ville sous le sigle « Hollywood » l’appétit grandissant il a fallu pousser les portes du ranch «  Farmer’s market »
La tension était palpable à l’heure de partir à la découverte des Etats de Californie, Arizona, Colorado, Utah et Nevada. Le Grand Canyon offrait ses couleurs comme pour aller à la recherche de l’or, comme une envie de chercher la batte d’orpailleur.
                                        Le rêve américain
Un arrêt à Antilope Canyon, la courbe du fer à cheval, livre ses verts émeraude. Les étonnantes formations rocheuses d’un rouge-brun émergent dans ces étendues désertiques entre dunes de sable et les arches naturelles. Soudain, la soif s’installait prés de la maison des indiens Navajos.
Monument Valley, Les Arches, Bryce Canyon, Antélope, Zion National Park, Les vallées du feu et de la mort donnaient à ce voyage une étrange émotion.
Mesa Verde  dévoilait ses secrets, le temps d’un arrêt sur image dans un ranch mormon et son temple Saint George. Plus loin les camions « Truck stop «  donnaient du pot d’échappement campés sur des pneus hors norme.
A Las Vegas il était prudent de ne pas trop s’approcher des salles de jeu. Le temps de traverser le pont de San Francisco «  le golden Gate Bridge » et d’aller à la rencontre des distributeurs de « poudre d’os d’ours » pour des moments insolites.
L’avion avait du mal à refermer ses portes, chacun voulant, une dernière fois, une fois encore imprimer dans sa mémoire ce bel  OUEST AMÉRICAIN, sous des musiques de guitares et de banjos, avec des vapeurs de whisky !
Pierre VILLENEUVE





mardi 17 octobre 2017

TOUS LES SAMEDIS, AU MARCHE, RETROUVEZ Alexandre TOSELLI !




PHOTOS OU AQUARELLES ?

CA Y EST ...JEANINE....POUR LES INTIMES..
EST DE RETOUR !

De retour sur terre après une semaine à "garder" la chapelle des Vernettes
sous un soleil radieux
Je conseille aux lecteurs de ton très réputé blog d'aller faire un tour en
ce moment aux Lanches et aux Vernettes.

           ********************
Suivez donc les conseils de JEANINE... 
Pierre VILLENEUVE


LE LANGAGE DU CORPS ET DE L' ESPRIT..RETOUR SUR SOI MEME AVEC Bertrand Nichon - 4° Dan - BUDO - TAIJUTSU -

DOMINER LES ÉLÉMENTS AVEC Bertrand NICHON –
A l’heure où l’école Sainte Bernadette, se vide de ses élèves, en cette fin d’après midi d’octobre, Bertrand NICHON revêtait son kimono et de rassembler les 14 enfants dans le cadre de la découverte des arts martiaux dont développe Bertrand à savoir :
                                                       BUDO-TAIJUTSU
Ainsi dépouillé de leur cartable, après un retour «  sur terre » les enfants vont être, comme subjugués, à l’heure de sentir, nu pieds, cette chaleur et cette énergie venues d’ailleurs. Le silence s’installe, la concentration vient dominer l’esprit. La position quelque peu bloquée laisse transpirer cette quiétude lisible dans ces regards tout d’un coup "autre part". Le corps occupe un nouvel espace, comme si l’apesanteur donnait cette confiance en soi. Ce nouvel art de survivre, Bertrand, va l’apprivoiser, le transmettre, le faire comprendre afin que chaque enfant revêt ces nouveaux habits de lumière. Chacun se regarde, s’observe, le temps s’est absenté, les mouvements du samouraï (factice) propose l’attaque et le comportement de la défense, l’esprit est à plein régime, le corps évolue, s’enroule, s’entoure, tout est précis, tout est précieux dans les regards, le corps obéit à l’esprit, l’esprit dirige les éléments, l’art de survivre s’exécute.
                                      Retour au calme…à chacun sa dose !
 Le rythme est calme, les mots sont des cris sortis des gorges. Ces sons, tirés d’un autre part sont salvateurs, la respiration est douce, le corps et l’esprit de chaque enfant sont en harmonie, une  osmose s’installe, une force interne se dégage, la paix est sur le tatami, les enfants suivent la trajectoire de Bertrand. La séance de concentration  se déroulait dans une discipline étonnante, chacun puisait à l’encre de son esprit...
 La fatigue positive libérait cette énergie néfaste aux grands équilibres.
Pierre VILLENEUVE


MONTVALEZAN/ LA ROSIERE VILLE ETAPE DU TOUR DE FRANCE 2018 UNE ETAPE D'ENFER

C’est désormais officiel. Le Tour de France cycliste 2018 empruntera les routes du bassin annécien. En effet, après la journée de repos (lundi 16 juillet) dans la cité lacustre, les coureurs reprendront leur vélo dès le lendemain pour l’étape-reine entre Annecy et le Grand-Bornand, avec plus de 4000 mètres de dénivelé positif.
Cette 10e étape du mardi 17 juillet de la Grande Boucle devrait offrir une explication entre les cadors du peloton. Celui-ci devra grimper, pour commencer, le Col de la Croix Fry puis enchaînera avec un passage inédit sur le plateau des Glières. Inédit car deux kilomètres de route ne seront pas goudronnés et costaud car les Froome, Bardet et consorts vont faire une montée à plus de 11 % de moyenne sur 6 kilomètres consécutifs. Après un répit d’une quinzaine kilomètres dans la vallée, les cyclistes auront droit à un final dense avec le col de Romme puis le col de la Colombière avant une arrivée dans la descente du Grand-Bornand.
Le lendemain, mercredi 18 juillet, les coureurs s’élanceront depuis Albertville et rallieront la station de ski de La Rosière. Puis, jeudi 19 juillet, le tryptique alpestre se concluera sur les hauteurs de l’Alpe d’Huez, après un départ effectué à Bourg-Saint-Maurice. C’en sera alors fini de leur périple en Pays de Savoie.